environnement

Nzambi Matee transforme les déchets en briques bio ultra résistantes

par Rokia

22 déc. 2023

À Nairobi (Kenya), 500 tonnes de plastiques sont jetées chaque jour. Seule une petite partie est recyclée. L’entrepreneuse Nzambi Matee récupère les déchets plastiques et les transforme en briques cinq fois plus résistantes que le béton !

Avant d’être la reine des briques bio, Nzambi Matee travaillait en tant qu’ingénieure dans l’industrie pétrolière kenyane. La jeune femme de 29 ans a eu l’idée de lancer son entreprise Gjenge Makers, après avoir été témoin de la pollution de plastiques dans les rues de Nairobi.

Brique fabriqué à partir de déchets de plastiques récoltés par l’entreprise Gjenge Makers

Le plastique est un matériau mal utilisé et mal compris. Son potentiel est énorme, mais sa vie après la mort peut être désastreuse.

explique l’ingénieure Kényane Nzambi Matee

Des briques plus résistantes que le béton

À Nairobi, 500 tonnes de plastiques sont jetées chaque jour. Seule une petite partie est recyclée. La kenyane réceptionne gratuitement les déchets puis les recycle en briques à l’aide de trois machines qu’elle a mis au point elle-même. Non seulement écologiques, les briques sont 5 fois plus résistantes que le béton ! Elles sont vendues un peu plus de 6 euros au mètre carré. Pour le moment ces briques servent de pavés pour la construction de rues au Kenya.

Une technologie qui se veut à la fois écologique et économique

L’entreprise qui emploie 110 personnes, a déjà réussi à recycler 20 tonnes de déchets plastiques. Une prouesse saluée par l’ONU qui l’a récompensé par le prix des Jeunes Champions de la Terre en 2020. La jeune femme ambitionne donc de vendre ses produits recyclés sur tout le continent africain. Elle veut aussi construire des briques toujours à partir de plastique qui permettront à la construction de bâtiments.